Adresse email

contact@monjarret.com

Téléphone

01 75 57 61 08

#RÉSIDENCE SECONDAIRE : Les 7 villages où investir absolument en France !

C’est les vacances ! La période où l’on se demande souvent s’il ne serait pas plus judicieux d’investir dans une résidence secondaire plutôt que de dépenser des milliers d’euros chaque été. Et en profiter pour louer quand elle n’est pas occupée.

Avec les confinements à répétitions, les  français cherchent de plus en plus à acquérir des petits coins de paradis pour se ressourcer et s’évader.

Retrouvez ci-dessous une liste non-exhaustive de quelques jolis villages français pour les acheteurs à petits budgets !

Ces villages ont reçu le label du Plus Beau Village de France, le pouvoir d’achat immobilier y est élevé et les parts de maisons et de résidences secondaires excèdent 20%. Si vous préférez les grandes stations balnéaires, il suffit de s’éloigner un peu pour trouver des prix intéressants. 

Dans n’importe quelle région, la campagne reste toujours moins chère mais elle doit rester accessible, car l’intérêt d’une maison secondaire est de s’y rendre souvent et de pouvoir faire des allers-retours rapides, notamment en cas de travaux. Avant d’investir dans une résidence secondaire, vous devez connaître les coûts qu’elle va engendrer pour ne pas être surpris face aux inconvénients qu’elle peut cacher (impôts locaux, charges d’entretien, …). En effet, une résidence secondaire peu s’avérer être un gouffre financier…qui peut coûter jusqu’à 4% par an de son prix d’achat.  

Il ne faut pas pour autant renoncer à ce projet de vie !
Nous pouvons vous accompagner pour vous aider à rentabiliser cette acquisition à travers différentes solutions.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter ! 

Top 7 des villages pour acheter une maison de 80 à 120 m2 :  

1 – Estaing dans l’Aveyron

Au pied des monts d’Aubrac, non loin des gorges du Lot et de la Truyère, les pèlerins en route vers Compostelle empruntent le pont gothique d’Estaing avant de découvrir son château et l’histoire d’une illustre famille de seigneurs. L’un d’eux s’illustra en sauvant la vie du roi Philippe-Auguste à Bouvines qui octroya alors au village le droit de porter sur ses armes les fleurs de lys royales. Regroupées autour du donjon d’un château des XII et XVème siècles, maisons de schiste et toits de lauzes comptent encore parmi elles quelques beaux hôtels particuliers. 

2 – Pradelle dans la Haute-Loire 

Dominant la vallée du Haut Allier, sur la voie Régordane reliant l’Auvergne au Languedoc, cette ancienne place forte était une étape importante pour les marchands important les denrées du Midi ainsi que pour les pèlerins en route vers Saint-Gilles et venant du Puy-en-Velay. Témoins de cette époque prospère, les demeures nobles aux murs de pierre et arcades, dont les hautes façades s’érigent contre les bourrasques cévenoles, ont vu passer des générations de voyageurs, parfois célèbres, à l’instar de l’écrivain écossais Robert Louis Stevenson qui a donné son nom à cette voie devenue le GR 70.

3 – Montréal dans le Gers 

Le nom de la ville, Montréal (ou « Montroyal »), rappelle l’origine royale de cette bastide fondée en 1255 par Alphonse de Poitiers. Bâtie à même le roc sur un promontoire dominant la petite vallée de l’Auzoue, elle fut amenée à remplir un rôle stratégique de verrou placé entre les domaines français et anglais à l’époque de la guerre de Cent Ans. De son passé, Montréal-du-Gers conserve un riche patrimoine : enceinte fortifiée, porte de la ville en ogive, maisons à colombages, place entourée de solides arcades de pierre, passages étroits desservant les différents îlots de la bastide. Plaisant à vivre, le bourg bénéficie par ailleurs d’une place de choix au coeur des vignes qui enfantent l’Armagnac et le Floc de Gascogne. Montréal-du-Gers doit également sa notoriété à la villa gallo-romaine de Séviac toute proche. 

4 – Monflanquin dans le Lot-et-Garonne 

Installée sur une colline (« pech ») dominant la vallée de la Lède, Monflanquin témoigne d’une histoire qui, au Moyen Âge, a façonné le Sud-Ouest de la France : la lutte d’influence entre les royaumes de France et d’Angleterre et la fondation des bastides. Durant 150 ans en effet, Capétiens et Plantagenêt ont vu dans ces « villes nouvelles » le moyen d’asseoir leur pouvoir politique et économique. Fondée en 1256, la bastide de Monflanquin fait partie des quelques 50 bastides créées par Alphonse de Poitiers, frère de Saint-Louis et Comte de Toulouse. Malgré les nombreux conflits qui agitèrent cette région frontalière du Haut-Agenais, Monflanquin, souvent détruite puis reconstruite, offre encore au visiteur de beaux témoignages de son passé médiéval. Le village a en effet conservé son plan de bastide : autour de la place aux Arcades, avec ses cornières soutenues par de larges piliers, les rues à angle droit égrènent les façades de pierre, de colombages et parfois de brique, couvertes de tuiles rondes. Depuis le « Cap del Pech », au nord du village, et son point de vue sur la campagne environnante, le charme de cette « petite Toscane »opère…

5 – Le Bec-Hellouin dans l’Eure 

Entre Rouen et Lisieux, dans un paysage verdoyant de bocages et de pommiers, Le Bec-Hellouin est un village typique de Normandie aux maisons à pans de bois et balcons fleuris. Il tient son nom du ruisseau qui le borde et du fondateur de sa célèbre abbaye qui, avec le monastère des Bénédictines, témoigne de l’intense activité religieuse du site.

6 – Montsoreau dans le Val de Loire

Montsoreau est une commune française située dans le département de Maine-et-Loire, dans le Val de Loire classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Montsoreau est classé parmi Les Plus Beaux Villages de France et a concouru lors de l’édition 2012de l’émission de télévision française présentée par Stéphane Bern : Le village préféré des Français !

7- Vouvant en Vendée

Au creux d’un anneau de rivière, Vouvant, cité fortifiée unique en Vendée, offre un site naturel exceptionnel entre marais et bocage. Pétri de piété et de légendes, le bourg invite à une déambulation historique et bucolique à travers ses ruelles médiévales.

Partager sur :