Adresse email

contact@monjarret.com

Téléphone

01 75 57 61 08

#LOCATION ÉTUDIANTE: les lieux les plus prisés

Qui aurait pu penser que louer à des étudiants (vous savez ces jeunes sans le sous qui mangent pour la plupart au resto U) pouvait être rentable pour des propriétaires ? …. 

Selon le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, il y aurait en France plus de 2,73 millions d’étudiants.  

Un chiffre qui donne le tournis et qui est en constante augmentation. De quoi ravir les investisseurs immobiliers, qui après la crise du Covid-19, ont vu leurs gains diminuer considérablement.  

Louer à des étudiants, l’alternative tendance ?  

Oui mais à la seule condition de bien choisir l’actif et le lieu.  

Investissement Locatif et ImmoJeune, deux sociétés fondées par Manuel Ravier et Mickael Zonta, ont unis leurs compétences pour réaliser une étude détaillée présentant les villes étudiantes qui conjuguent faible risque de vacance locative et bon rendement. Ils illustrent leurs observations avec les chiffres clés de projets réalisés au cours des six derniers mois. 

Une forte demande pour la location de meublés 

Sans surprise, les meublés sont plébiscités par les étudiants pour leur praticité. Les studios meublés concentrent ¾ des demandes dans certaines villes comme Lille, Rouen, Rennes, Nantes, Marseille, Lyon et Strasbourg. A Toulouse en revanche, 1/3 des demandes concerne des T2 meublés. Un critère à prendre en compte avant d’investir ! 

Niveaux de rentabilité 

La région des Hauts-de-France est celle qui présente le plus haut potentiel d’investissement. Avec 231 666 étudiants, elle offre d’excellents taux de rentabilité : 6 % pour Lille (qui représente 47 % des demandes locatives sur la région) et 7,25 % pour Villeneuve-d’Ascq ou Roubaix. Rennes et Nantes sont également très bien situées au classement des villes les plus rentables : 6 % de rentabilité et 13 % de tension immobilière pour la première, 5,87 % de rentabilité et 12 % de tension immobilière pour la seconde. Bien que prisées par les étudiants, certaines villes offrent toutefois une rentabilité moyenne plus faible : c’est le cas de Paris (4,25%), Strasbourg (4,75 %) ou Toulouse (5,33 %).  

Exemples de projets réalisés dans les villes ouvertes par Investissement-Locatif.com au cours des 6 derniers mois

Partager sur :